EN ROUTE POUR LE TAFTA AUX USA

EN ROUTE POUR LE TAFTA AUX ETATS UNIS parce que : 

le Sénat américain approuve la procédure accélérée voulue par ObamaPotus tpa

Le président américain a été autorisé à négocier des accords commerciaux et les soumettre au Congrès sans que celui-ci puisse les amender, ce qui pourrait permettre de boucler le TTP (mais c'est valable aussi pour le TAFTA) en quelques semaines seulement.

Obama a finalement obtenu ce qui lui tenait tellement à cœur. Le texte de loi qui doit permettre au président américain de sceller le "Partenariat transpacifique" (TPP), un nouvel accord de libre-échange entre les Etats-Unis et 11 pays asiatiques, a finalement été approuvé par les sénateurs américains mercredi 24 juin, après six semaines d'une bataille politique marquée par des rébellions au sein même du camp démocrate.

mais Le Foll appelle « à la mesure »

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a appelé à garder "la mesure", en réponse aux responsables politiques français qui demandent la rupture des négociations du traité de libre échange Europe/Etats-Unis, après les révélations sur l'espionnage américain visant la France. « Je sais la position de ceux qui disent ‘il faut tout arrêter’. Je rappelle simplement qu’entre l’Europe et les Etats-Unis, il y a beaucoup beaucoup de liens en termes économiques », que « la croissance dépend aussi des conditions dans lesquelles se nouent les relations entre l’Europe et les Etats-Unis », a affirmé M. Le Foll interrogé à ce sujet lors du compte-rendu du Conseil des ministres. « Il faut qu’on reste avec la mesure nécessaire par rapport aux enjeux (…) ne pas s’emballer dans un sens ou dans un autre », a-t-il dit. « On a envoyé l’Hermione », a plaisanté un peu plus tôt le porte-parole interrogé sur d’éventuelles mesures de retorsion. 

Normal, puisqu'il est en déplacement aux States pour le TAFTA :
Jeudi 25 juin 2015
Déplacement aux Etats-Unis
Vendredi 26 juin 2015
Déplacement aux Etats-Unis
Samedi 27 juin 2015
Déplacement aux Etats-Unis
Dimanche 28 juin 2015
Déplacement aux Etats-Unis

il était, bien entendu, accompagné d'Emmanuel MACRON.

alors que François Fillon veut arrêter les négociations : L'ancien Premier ministre François Fillon (Les Républicains) a jugé jeudi la réponse de François Hollande à l'espionnage américain "très en dessous" de ce qu'il faudrait faire et demande une suspension des négociations du traité transatlantique.

Dans les mains de "Big Brother" : le débat sur le TTIP met en danger les relations commerciales UE-Chine

Lire aussi l'enquête du COURRIER INTERNATIONAL : Traités transatlantiques : des permis de polluer