"là bas si j'y suis" : j'y étais

Mermet  "De la croissance, des millions d'emplois, des bénéfices pour tous, voilà ce que nous apporte le Traité de Libre-Échange   Transatlantique. Mais une opposition se manifeste de chaque côté de l'Atlantique, contre cet "Otan économique"." (là bas si j'y suis : TAFTA, Dracula, 23 avril 2014)

 Oui, se manifeste car on a fait échouer ACTA  et gagner le combat contre le gaz de schiste .Et, avant cela, il y a eu le Larzac et à ces militants là, on a dit" vous êtes cinglés, on ne peut pas gagner contre l'armée". Alors, laisserons-nous faire le TAFTA (Trans-Atlantic Free trade Agreement) qui va bien au-delà des accords de l'OMC et met notre démocratie en grand danger car "Pas de référendum" a dit Michel Sapin. Et Fleur Pellerin d'ajouter :  "Il sera signé" [1]. C'est bien la raison pour laquelle on lui a confié le Commerce extérieur, rattaché aux Affaires internationales (une première) l'empêchant d'être sous la tutelle d'Arnaud Montebourg, favorable au "Made in France" et au protectionnisme.

 La mobilisation gagne les départements, les régions mais l'action au niveau européen est primordiale [2] car, déjà,  un rapport de Pawel Zalewski a été signé le 16 avril dernier relatif au partage des responsabilités entre l'UE et les Etats membres en cas de condamnation suite au mécanisme de règlement des différends Investisseur/Etat (RDIE) (A7-0124/2013) comme si ce mécanisme était d'ores et déjà acté. Aussi, n'abandonnons pas, la victoire est possible

 Absence de démocratie et de transparence, la conférence à 1500 euros était réservée à l'élite [3] : le journaliste de "là bas si j'y suis" y était (carte de presse oblige). Merci à lui et à Daniel Mermet pour la citation de mon livre dans son émission du 23 avril 2014 :
[1] vraisemblablement pas de ratification par les parlements nationaux (seulement par le Conseil des ministres des 28 Etats membres et le Parlement européen) car l'accord pourrait ne concerner qu'une dimension commerciale et, alors, n'être signé uniquement au niveau communautaire.
[2] Pour cela, soutenez ma pétition (enregistrée sous le n° 0722/2014 auprès du Parlement européen, mais toujours ouverte à vos signatures dans l'attente de mon audition).
[3] 10 avril 2014 au Sangri-Lah Hôtel à Paris

--
Danièle FAVARI
Juriste de l'environnement et droit européen de l'environnement, Membre expert de la "Fabrique écologique", Auteure de  Europe-Etats Unis, les enjeux de l'accord de libre-échange" aux éditions Yves Michel (diffuseur Dilisco, avril 2014) et de "Les vrais dangers du gaz de schiste" ainsi que d'articles dans la revue Nexus, blogueuse dans le Huffington Post, Slate.fr et, accessoirement, diplomée de l'IAE d'Aix-en-Provence.
twitter : https://twitter.com/daniele_favari
Site : http://verte-influence.e-monsite.com/
Skype : daniele.favari