STOP TAFTA_revue de presse du 29 novembre 2014

, une "priorité" pour les ministres européens (prochain cycle début février 2015) et d'ailleurs, alors qu'il s'opposait farouchement à l'ISDS, il semble que Sigmar Gabriel ait changé d'avis : 

Arbitrage investisseurs-États : l’Allemagne renonce à s’opposer, la France est inaudible.

La Commission divisée sur le traitement de la consultation après le rejet massif de l'ISDS et La Médiatrice attend la réponse de a Commission à son enquête de propre initiative.

Grand marché transatlantique : les collectivités locales en première ligne dans La Gazette

Ensuite, deux groupes de suivi constitués en commun avec la commission des affaires européennes. Le premier sur les négociations des traités transatlantiques de libre-échange, qui travaillera en lien avec le comité stratégique de suivi mis en place par le Gouvernement. Il pourrait être composé de 15 membres, dont 8 de la majorité. Jean Bizet et moi-même le présideraient. Le second sur la mise en oeuvre de la PAC. Le bureau de notre commission souhaite que ce groupe de suivi étudie notamment le regroupement de l'offre de produits au sein des organisations de producteurs. Il pourrait être composé de 15 membres, dont 8 de la majorité. Notre commission désignera la semaine prochaine, pour chacun des groupes de suivi, 4 membres de la majorité et, pour l'un des groupes de suivi, 3 membres de l'opposition, 4 pour l'autre. Dans les deux, la représentation de tous les groupes politiques de l'opposition devra être assurée."