TOUT SAVOIR SUR LA SITUATION DU TAFTA

La Commission de l’environnement a décidé d’adopter la procédure accélérée pour les pétitions du #TTIP afin de les examiner devant le Parlement européen. Je vous rappelle que  la mienne le sera puisqu’enregistrée (n° 0722/2014). Merci de signer et de relayer.

Et pendant ce temps-là, les négociations du Tafta se poursuivent dans votre dos (Tribune de yannick jadot, eurodéputé écologiste)

Le plan com’ était pourtant calé : la négociation d’un accord de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis générerait de la croissance et des emplois à gogo ! Sauf qu’à y regarder de plus près, les gains de croissance envisagés ne sont au mieux que de 0,03% par an, et une étuderécente de l’université de Tufts aux Etats-Unis évalue à 600 000 le nombre d’emplois détruits par le Tafta en Europe, dont 130 000 en France. Aïe !

MAKING OF : Depuis juillet 2013, l’UE négocie un Traité de libre-échange transatlantique (le Tafta) pour créer un marché commun avec les Etats-Unis. Les modalités du traité comprennent une uniformisation de nombreuses réglementations écologiques, industrielles et même la création d’une juridiction d’arbitrage entre les Etats et les entreprises. Dans cette tribune, le député européen EELV Yannick Jadot, vice-président de la Commission du commerce international et coordonnateur européen des Verts sur Tafta, décrit la manière dont les mécanismes démocratiques actionnés par les citoyens pour influencer le débat ont été systématiquement méprisés par le pouvoir exécutif européen. Surtout, les « obstacles au commerce » que veut lever ce traité sont aussi des choix de société qui touchent au cœur la régulation de notre économie et de notre société.  Au menu des négociations :

Traité avec les Etats-Unis: Paris accusé de double discours

27 FÉVRIER 2015 |  PAR LUDOVIC LAMANT

Une note des services français a « fuité », qui défend l'une des clauses les plus controversées du traité de libre-échange avec les États-Unis. Joint par Mediapart, Matthias Fekl, le secrétaire d'État au commerce, assure que cette note n'a été « ni vue ni validée », et met en cause des fonctionnaires « dans la technostructure ». L'affaire pose la question des vraies marges de manœuvre politiques dans ce dossier très sensible.  La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TAFTA: les sociaux démocrates valident, en douce, les tribunaux d'arbitrage

Un exemple : « Nos choix démocratiques ne doivent pas être remis en cause » – Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur

"Les bénéfices pour le Luxembourg liés à l’élimination des barrières" – discours de Cecilia Malmström, la Commissaire européenne au commerce,  au Luxembourg.  Lire son discours

L’agriculture française menacée par l’accord transatlantique, c’est une constatation de FNE Asso.

Le TTIP, le traité transatlantique, ne passera pas à Watermael-Boitsfort (Belgique)

"Pas de panique sur le TTIP" assure l'ambassadeur européen auprès des Etats-Unis,  David O'Sullivan également chef de la délégation de l'Union européenne aux États-Unis.